headerRO

Red One à Jardin Rouge

art, Événement -

Red One, Un nom scandé, une résonance marocaine, comme un appel à de multiples talents qui, au sein de Jardin Rouge, ne feront qu’un !
Juin sera le mois de la rencontre et du face à face, entre l’abstraction de la lettre de la très reconnue MadC et l’abstraction du motif du jeune Goddog, entre les masques chinois de Ceet et les faciès décalés de Kashink

L’équilibre des genres et des techniques, la réunion de quatre artistes ayant 1 point commun : avoir commencé la bombe à la main. MadC, la graffeuse dans l’âme donne au graffiti des allures calligraphiques. La vigueur du tracé se transcrit sur murs et sur toiles, à la recherche d’une transparence de couleurs, support de la fluidité et de l’énergie du mouvement. Kashink, jeune parisienne à la moustache appose ses personnages monstrueux en questionnant le genre dans des scènes surréalistes, un imaginaire naïf empreint d’onirisme. Ceet, graffeur franco-marocain influent de la Truskool, résident honkongais a décidé de poser son animal fétiche au coeur de masques chinois pour sa seconde résidence à Jardin Rouge. Goddog mêle un travail de réflexion sur les coutûmes et leurs mysticismes à des tracés intuitifs, traduisant les souvenirs iconographiques de ses nombreux voyages.

Red One, à découvrir à Jardin Rouge, uniquement sur rendez-vous, du 15 juin au 31 juillet 2015.

Photos: Stéphane Davi & Jardin Rouge